Les gilets jaunes


J’ai participé samedi 17 à un rassemblement de gilets jaunes. J’ai pu côtoyer lors de ce blocage des manifestants, mais aussi des automobilistes. Cette journée m’a permis de partager, de comprendre ce que finalement tous ressentaient et je vais vous décrire ici ceux que moi je retiens de ce mouvement.

Contrairement à ce que l’on entend, l’augmentation de la taxe sur les produits pétroliers n’est pas le problème mais est simplement l’élément déclencheur de ce phénomène. Pour le comprendre posons-nous la question, à quoi sert une taxe ?

 

Voici ce que dit la définition du larousse : Prélèvement à caractère fiscal, destiné à alimenter la trésorerie de l’État, d’une collectivité locale ou d’un établissement public administratif en contrepartie d’un service rendu aux administrés.

Dans le cas de cette taxe, le but est ici de nous forcer à nous désintéresser des moteurs thermiques. l’état est claire la dessus, la transition écologique passe par cela. Mais alors, dans ce cas nos élites décident sans notre accord de nous guider dans la direction qu’ils estiment bonne pour nous, n’avons-nous rien à dire ? sommes-nous uniquement de simples moutons ?

J’aimerais dire Merci à notre président, grâce à lui (et sa façon dictatoriale de gérer le pays) les français ouvrent leurs yeux. finalement ils peuvent remarquer que les différentes taxes qui nous font mal au porte-monnaie ne sont que la face visible de l’iceberg.

Nos élites vivent dans un confort incroyable alors que dans notre pays, des citoyens meurent de froid ou font la queue aux restos du cœur, nos politiciens sont corrompus et sont au-dessus des lois. Comment peuvent-ils se verser des salaires aussi importants avec nos finances publiques ? Ils protègent les lobbies du CAC 40 et leur offre des marchés (vinci, total, Dassault, Renault…) que nous Français finançons !

La France est en pleine américanisation, et ce depuis la chute du mur de Berlin. Cela avançait jusqu’ici assez doucement pour que l’on ne s’en rende compte mais les faits sont là !

  • Privatisation dans tous les domaines, SNCF, aéroport, patrimoine immobilier.
  • Notre système social qui fut notre fierté il y a quelques années est en train de suivre le même chemin. Avec le transfert des charges de l’assurance maladie et de la retraite sur la CSG, a terme il y aura privatisation cela a déjà démarré avec la mutuelle obligatoire.
  • Notre système scolaire, l’un des meilleurs avant les années 2000 est en train de mourir, trop peu de profs, des classes surchargées, des réforment toutes aussi inutiles les unes comme les autres. Nos universités vont augmenter leurs tarifs c’est une certitude, et progressivement nous allons virer dans un système privé ici aussi.
  • Notre culture est en train de disparaître, finit la crèche de Noel bonjour Santa Claus bouteille de soda à la main. Fini la Toussaint, aujourd’hui on se déguise en monstre en se goinfrant de bonbon, black friday, amazon prime day, French Days tous les prétextes sont bons pour nous faire consommer !
  • Nos châteaux, nos bâtiments historiques sont en train de périr, ils disent qu’il n’y a plus d’argent pour les entretenir. On organise alors un loto du patrimoine pour essayer de les sauver en oubliant de préciser que sur chaque ticket, une partie n’ira pas au patrimoine mais à l’état. Bon sang regardez où nous en sommes arrivés, il n’y a même plus de moyens pour sauvegarder nos monuments !

La France telle que nous la voulons est en train de s’effacer petit à petit, en se diluant dans les percepts de la mondialisation et du libre-échange.
Nous entrons dans un monde où les lobbies règnent et décident.

IL nous restera deux choix en tant que citoyen : S’adapter et enrichir ces lobbies, ou refuser cela et s’exclure de la société. Voulez-vous vraiment laisser notre pays dans les mains des entreprises privées ? ont’ils le droit de nous prendre notre pays ? si nous ne faisons rien c’est vers cela que nous allons ! 

À travers les gilets jaunes, on clame notre Francitude (je ne suis pas sure que ce mot existe!), on chante notre fierté, notre culture. La France si elle fait partie du monde n’est pas un simple pays, nous avons toujours eu une vision bien à nous. Nous avons créer les droits de l’homme, nous avons combattu le nazisme (grâce a nos valeureux résistants), nous avons illuminé le monde en période des lumières… La France est grande nous l’oublions trop souvent.

Je suis un citoyen du monde mais je suis un enfant de France, je veux que ma mère rayonne à nouveau dans le monde. Nous avons de quoi briller par notre culture, notre patrimoine, notre pensé, notre art de vivre. Brillons par nos différences et assumons-les, pas besoins d’être comme les autres pour exister ! Arrêtons d’être des moutons asservis par des loups avares, nous voulons être libre !

Finalement ce que je retiens c’est que les français ne veulent pas aller dans cette direction que le gouvernement nous montre. J’ai ma petite idée pour savoir pourquoi le mouvement gilets jaunes est apolitique.
il est ainsi car nos politiciens ne répondent plus à nos besoins. quels choix avons-nous :

-L’extrême droite : fermer le pays et s’isoler du monde.
-Extreme gauche : ouvrir le pays et nous faire perdre notre identité.
-Les autres partis: suivre la voie actuelle.

Avec notre système politique il n’y a aucune porte de sortie, et là est bien le problème. Nous sommes dans un moment charnière, le choix s’offre à nous. Moi je n’ai pas envie que mes enfants vivent en république google, qu’ils mange du Kraft food en regardant des pubs entrecoupés de dessins animés eux même remplis de pubs pour les préparer à être des consommateurs lobotomisé ! C’est clairement vers cela que nous allons, nos états s’effacent au profit des entreprises (et surtout de leurs patrons ultra riche) qui sont en train de nous asservir! Ils s’en fichent pas mal de nous polluer de glyphosate, il se moquent de notre santé (aussi bien mentale que physique), ils s’en fichent de nos retraites de tout de façon, plus nous travaillons plus nous les enrichissons. 

L’envahisseur n’est pas l’africain, l’arabe ou l’étranger mais l’envahisseur est déjà installé, il travail avec notre gouvernement, il s’appelle la finance, et lui n’a aucune humanité!

Steve BERNA le 22/11/2018 tous droits réservés

Mes écrits m’appartiennent, si j’écris c’est pour partager mes pensées. Pour le respect de mon travail, merci de ne pas faire de copie de ce texte sans citer la source ou sans transférer le lien de mon blog.

7 réflexions sur “Les gilets jaunes

  1. https://15ansdemafia.wordpress.com GILETS JAUNES, MIGRANTS, INSECURITE

    Gilets jaunes, migrants, insécurité. A qui profite le désordre ? Des revendications ou peurs peuvent être légitimes mais elles ont toujours un impact sur le fonctionnement de la société, parfois de façon insidieuse. Trois facteurs d’instabilité perturbent un fragile équilibre qui semblait, jusqu’à présent, nous convenir : le mouvement des gilets jaunes, les migrants, l’insécurité. Bien entendu, […]

    Le problème de nos institutions en ce moment, est que la présidence est polluée par des opportunistes de banlieues qui se sont inventés et reconnaître comme des experts de la politique et de la sécurité. Ceux qui sont les plus satisfaits sont les trafiquants de drogue, les voyous de tous les bords que Frank avaient infiltré pour le compte des services de renseignement de l’armée française. On n’invente rien, ils sont bien présents pour attiser le feu.

    J'aime

    • Je penses que l’équilibre qui semblait jusqu’à présent existé venait du fait que les français étaient dans leurs routine quotidienne. comment peut on parler d’équilibre quand le monde autour de nous fonctionne contre toutes les lois de la nature, de l’humain et de l’animal. Cet équilibre n’est qu’illusion. Le mouvement gilet jaune moi je le vois comme une crise d’adolescence d’un peuple qui veut devenir adulte et souhaite se libérer de ses chaines en créant un monde plus humain et juste !

      Les opportunistes de banlieues? sont ils plus pourris que les élites venant de Versaille et Neuilly?
      Prenons les problèmes par la cause et non le résultat, si les trafiquants de drogues et autres dealers gagnaient autant d’argent avec un emploi (qu’ils n’ont pas bien souvent) plutot qu’avec la vente de drogue ils ne feraient pas de commerce illicite. Nous pouvons aller plus loin, si les consommateurs étaient heureux, dans une société juste et égalitaire qui va dans le sens de l’humain et non de la domination de l’homme par l’homme peut être n’auraient ils aucuns intérêt à s’envoyer en l’aire pour oublier leur quotidien!

      Aimé par 2 personnes

  2. Le fric, le fric, et encore le fric. L’industrialisation du début du XIX ème siècle jusqu’à nos jours, état que nous avons pu voir venir nous ces personnes nées après la guerre 40-45, en consommant et en profitant de toutes ces nouvelles technologies. Et là, la terre se rappelle à nous depuis plus de vingt ans. A l’époque, j’avais déjà vu des reportages sur Arte sur le climat, la fonte des glaces, la montée des eaux le long de toutes les côtes du monde entier. Des déplacements entiers de population. Quant à la pauvreté, elle provient pour commencer de ce fameux passage à l’euro. Soyons réaliste et faisons les comptes. Je suis Belge habitant en France et le mot carabistouille nous connaissons. Lorsque nous avons notre ancienne monnaie, le passage à l’euro m’a montré une belle dévalorisation déguisée de notre monnaie où que nous vivions. Pas difficile de le constater, surtout sur la fiche de notre salaire. J’avais un certain pouvoir d’achat important avant ce passage. Après, comme par hasard, déduction impôt comprise, c’est galère avec l’Euro. Alors ? Personne ne parle de cela. Où passe sous silence. Ce ne sont pas les financiers qui le diront. Ils démentiraient comme toutes les autres fois.
    Et voilà que des tas de personnes se retrouvent avec des loyers exorbitants à payer, et nos denrées journalières pour subsister augmentées avec ce passage à la nouvelle monnaie. Tout est lié. En France, les patrons des grandes entreprises règnent en maître, avec des contrats qui n’ont ni queue ni tête, ou inexistant. Un travail est un contrat bilatéral entre un employeur et un employé. En France, bien des sociétés ont oublié cela. C’est nous qui offrons nos services de travail. Comme la demande de travail est forte, les employeurs sont en position de force. Sans parler des délocalisations avec cette Europe beaucoup trop grande et ingérable par des pays qui ne savent pas se gérer eux-mêmes.
    La France un beau pays, une si belle culture. L’article cite l’essentiel. Ce pays effectivement n’a pas arrêté de reculer rien qu’au niveau scolaire, et santé. La liste est longue.
    Quant à Maronron, je reste pessimiste pour la suite. Comme en Belgique, où le gouvernement vient de démissionner. Là-bas, nous en avons tellement l’habitude.
    Voilà quelques pensées. Je ne viendrai pas souvent, je suis un électron libre sur la toile et saute de blog en blog au gré du temps que je privilégie pour moi-même. Il m’est compté, il passe très vite. Je préfère profiter de la nature, être en meilleure santé et faire ce que j’ai envie comme je peux.
    Bon Noël à vous.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s