l’individualisme au service des susceptibilités.

Nous vivons dans une société qui est devenue très individualiste. Beaucoup d’entre nous pensent être meilleurs que l’autre, et n’hésitent pas à le faire remarquer. Je trouve cela assez frappant. Les discutions, ne sont souvent pas du partage d’idées, mais une lutte pour convaincre afin de l’amener vers une pensé qui n’est pas sienne.Essayez de faire attention à cela lors de vos discussions avec vos collègues, vos supérieures ou votre famille.

Et il en est de même dans toutes les strates de la société.

-Nos politiques disent: j’ai du pouvoir (sous-entendu: je suis meilleur que toi donc j’ai toujours raison !) , je trouve que le mot enculé c’est de l’homophobie et c’est inacceptable dans un stade…

-Les végans disent: je respecte la vie animale, je suis quelqu’un de bon. Vous, les mangeurs de viande, vous êtes des assassins qui permettez la torture des animaux…

-Les LGBT disent: nous avons le droit d’être ce que nous sommes, tous ceux qui ne nous acceptent pas sont donc hors la loi…

-Une féministe dit: je suis l’égal de l’homme. Je suis une femme forte et indépendante. Pour qui se prend-il ce blaireau de misogyne pour me tenir la porte… les religieux disent: il n’est pas des nôtres. Il ne peut, ou ne veux comprendre notre culture il doit être raciste le pauvre homme sans âme…

 

Il fut un temps où les gens acceptaient les opinions divergentes et ne s’empressent pas de juger l’autre avec condescendance comme aujourd’hui. Tout le monde cherche à imposer sa vision comme étant la seule qui soit bonne. Et si les gens arrêtaient de se voir supérieurs et essayaient juste d’accepter l’autre dans sa différence, l’Homme y gagnerait.

-Moi je suis agnostique: j’accepte que des personnes aient une foi aveugle, je suis ravi d’échanger avec eux pour comprendre cela. Je le fais sans jugement, j’apprends autant que je transmets en discutant avec des croyants.

-Moi je suis un homme: je tiens la porte par respect et par politesse et non par ce que la femme est trop faible . Je mets en avant la femme en faisant cela.

-Moi je suis flexivegetarien: je ne mange que de la viande provenant d’un animal heureux qui a eu une vie et une mort digne. Je ne juge pas les personnes qui n’ont ni cette culture du respect animal ni les moyens de consommer une viande provenant d’un animal heureux. Quand je parle avec des carnivores, je n’impose pas ma vision, je la partage !

-Moi je vais au stade:  je traite aussi l’arbitre d’enculé par ce que c’est comme cela que je lui mets la pression (alors oui ce n’est pas joli, mais pris dans l’ambiance, on est vite embarqué dans cette petite folie, je ne suis pas parfait !) . C’est la façon dont un public crie: arbitre, tu déconnes tu n’es pas juste . Cela fait partie du folklore des stades depuis toujours, il n’y a aucune homophobie là-dedans. Je ne me permettrais jamais d’insulter un homosexuel. Chacun est libre de faire ce qu’il veut de sa vie, si les Homosexuels sont heureux dans leurs relations je suis heureux pour eux.

-Moi j’accepte les communautés LGBT: mais j’avoue avoir du mal avec des personnages comme Billal Hassani qui en fait vraiment trop! je trouve qu’il ridiculise plus qu’il ne met en avant une cause, mais je ne vais pas faire une généralité de son cas!

 

Aujourd’hui, nous sommes dans un monde ou tout ce que nous disons peut être retourné contre nous, et cela pèse sur nos libertés d’être et de penser. Arrêtons d’être auto centrée et partageons, grandissons ensemble, et non en concurrence. Si tu veux changer le monde sois le changement que tu veux voir, ne l’impose jamais. Deviens un exemple par tes actes qui gravent ta vision à la société et non par des paroles qui s’envolent!

 

N’entrons plus dans le jeu de la confrontation,acceptons le regard de l’autre et essayons de le comprendre en faisant preuve d’empathie. Chacun d’entre nous est unique, dans sa pensée et son être. Ce qui façonne notre façon de penser, c’est notre histoire, notre culture, notre éducation que l’on a assimilée comme autan de masques sur nos êtres. Certaines idées peuvent nous paraître fausses, mais ce n’est pas à nous de guider l’autre, chacun doit trouver son propre chemin en son âme et conscience. L’important c’est ce qui nous unit, pas ce qui nous divise.

 

Steve Berna le 13/09/2019 tous droits réservés.

Mes écrits m’appartiennent, si j’écris c’est pour partager mes pensées. Pour le respect de mon travail, merci de ne pas faire de copie de ce texte sans citer la source ou sans transférer le lien vers mon blog.

N’hésitez pas à vous abonner pour avoir mes nouveaux articles dans votre boite mail!

Ce site est entièrement gratuit. Pour vous assurer une navigation sans publicités, j’ai souscrit un abonnement payant sur WordPress.

Le travail d’écriture pour ce site et l’entretien de celui-ci est très chronophage . Si vous aimez mes écrits, si vous souhaitez m’encourager et m’aider à garder ce site sans publicité vous pouvez faire un don ici:

https://www.paypal.me/penseespourdemain

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s